Depuis 1970…

L’histoire de La.Bu.Nat

Giuliano Borsari a commencé en 1970 l’activité artisanale de traitement de boyau naturel et en 1981 il a fondé l’entreprise La.Bu.Nat. à Marcaria (MN), Italie.

En 1990 le siège social de La.Bu.Nat. a été déplacée à Quistello (MN), au milieu de la plaine du Pô, cœur italien de l’élevage porcin.

Dans les années suivantes, La.Bu.Nat. a connu une croissance importante, l’établissement de Quistello s’est developpé et ses departements de productions à l’interieur de plus importants abattoirs du Nord de l’Italie se sont multipliés.

Aujourd’hui, La.Bu.Nat. est dirigée par Giorgio et Giacomo Borsari, fils du fondateur, et le siège Quistello s’étend sur une surface de près de 33.000 m2 dont 12.500 m2 couverts, auxquels on pourrait ajouter 20.000 m2 dont 10.500 m2 couverts.

La.Bu.Nat. au cours des années, outre le développement du marché historique du boyau naturel, s’est également établie sur des autres marchés en proposant produits pour l’alimentation humaine, animale et pour l’industrie pharmaceutique et cosmetique.

Logistica La.Bu.Nat.

Notre flotte

La.bu.nat. dispose d’une flotte moderne de camions réfrigérés qui permet de minimiser les temps de transport des produits semi-finis de departements de production dans les abattoirs au siège de Quistello, en garantissant une haute qualité du produit.

Notre engagement pour protéger l’environnement

La.Bu.Nat. a récemment installé un système photovoltaïque qui a une puissance nominale de 500 kW et utilise les meilleures technologies présentes sur le marché.

Notre VISION

Être la plus importante société italianne qui transforme intestins de porc et boyaux naturels au niveau mondial. Completer la production de boyau naturel de porc avec ed’autres produits pour répondre aux besoins de nos clients. Utiliser les nouvelles tecnologies pour garantir aux clients les meilleurs produits et services.

Notre MISSION

Garantir et respecter la croissance de notre personnel et collaborateurs selon l’enseignement et la passion de Giuliano Borsari. Maintenir, selon notre tradition, l’activité principale de traitement des produits procins naturels. Créer de la valeur pour tous les acteurs de la chaîne de production, à partir des fermes et abattoirs juqu’à l’industrie de transformation de la viande.